DSC_0028

Bonjour à tou(te)s, et préparez vous à lire le post le plus long de l'histoire de ce blog. Aussi long que les longues heures que j'ai passées dans la cuisine à préparer le pot de thèse de mon pacsou. Je ne suis pas peu fière (de lui et de mon pot :-).

Si cuisiner c'est un peu dire aux gens qu'on les aime, je ne pouvais pas laisser passer cette occasion. Et puis les pots de thèses maison sont tellement meilleurs que les verrines mal décongelées de chez P....d.

Je peux réellement affirmer que j'ai passé plus d'un an à préparer ce pot. Pendant plusieurs mois, chaque moment d'ennui est l'occasion de penser au menu, à la déco, puis il faut tester les recettes histoire de ne pas se rater, et finalement le jour J arrive et il faut penser à s'enfermer dans la cuisine.

Le menu a souvent changé, j'ai tenté de faire au mieux vu les contraintes de temps et de stockage dans le frigo. Finalement, je l'ai figé de la sorte :

  • 50 mini cannelés bordelais,
  • 35 mini verrines de mousse au chocolat et à la fève tonka,
  • 30 tartelettes au citron,
  • 30 tartelettes aux fruits frais et à la crème pâtissière,
  • 40 tranchettes de cake au caramel,
  • 40 carrés de clafoutis aux pommes,
  • 30 cupcakes nature sans glaçace,

en tout 250 mignardises (et 12 bouteilles de champagne) pour offrir un goûter sympa à environ 40 personnes.

Il faut bien sûr un minimum d'organisation, mais comme je suis du genre à faire des tonnes de listes et à coller des post-its partout, cela s'est fait en douceur.

  • Plusieurs jours à l'avance : figer le menu, lister les ingrédients de chaque recette et faire la liste des courses, passer commande auprès de belle-maman pour le clafoutis et auprès de maman pour les cupcakes,
  • J-3 : faire les courses (sur internet pour les produits d'épicerie tels que la farine, le sucre, le chocolat,... et les produits frais tels que les oeufs, le lait..., ainsi il n'y a plus qu'à aller les chercher et c'est un super gain de temps, et chez le primeur pour les fruit),
  • J-2 : mettre les blancs d'oeufs des mousses au chocolat à décongeler, 6 par 6 au cas où il y aurait des râtés, et préparer (beurrer et sucrer) les empreintes à cannelés,
  • J-1 : préparer la pâte à cannelés et la réserver au réfrigérateur, préparer le cake au caramel, préparer les verrines de mousse au chocolat et les réserver au frais, cuire à blancs les fonds de tartelettes, préparer le lemon curd pour les tartelettes au citron, cuire les tartelettes au citron et les réserver au frais (enfin aller se coucher car cela fait environ 7 heures passées dans la cuisine),
  • Le jour J : cuire les cannelés en deux fournées (cela prend environ 2 heures), préparer la crème pâtissière pendant la cuisson des cannelés et laisser refroidir à l'extérieur, badigeonner les fonds de tartelettes restants de chocolat fondu et laisser durcir, découper les fruits, garnir les tartelettes, les napper et les mettre dans des caissettes en papier, transporter la nourriture, les boissons et la déco sur le lieu du pot.

 **********

Verrines de mousses au chocolat à la fève tonka

DSC_0018

C'est cette recette que j'ai reprise, en multipliant les quantités par 3 pour obtenir 35 verrines. Ce fut le plus gros succès de ce pot de thèse ; après y avoir goûté plusieurs de nos collègues ont demandé à s'inviter pour le dîner et une des jurés (prof à Harvard, rien que ça) m'a demandé de lui envoyer la recette.

**********

Tartelettes

DSC_0017

Vous comprendrez que je ne me sois pas amusée à faire moi-même la pâte sablée pour réaliser ces tarlettes (de 8 cm de diamètre). J'ai acheté 6 rouleaux de pâte sablée dans mon hyper, et dans chaque rouleau j'ai pu prélever 10 ronds de pâte d'un diamètre un peu plus large que celui de mes moules à tartelettes. Je les ai faits cuire à blanc selon la méthode suivante :

1/ préchauffer le four à 190°C ;

2/ prélever les fonds de tartelettes dans le rouleau de pâte feuilletée, les disposer dans les moules et les piquer à la fourchette ;

3/ recouvrir chaque fond de pâte de papier sulfurisé que l'on leste avec des lentilles, enfourner 8 minutes ;

4/ au bout des 8 minutes, retirer les lentilles et le papier sulfurisé et remettre au four pour 4 minutes, le temps que la pâte se colore ;

5/ laisser refroidir sur une grille et passer à la fournée suivante.

J'ai garni les tartelettes au citron du même lemon curd que celui de ma recette fétiche, en multipliant les quantités par 1,5. Une fois les fonds de tartelette garnis, il n'y a plus qu'à enfourner pour 10 minutes. Lorsque les tartelettes ont refroidi, il faut les conserver au frigo jusqu'au moment de les servir.

Pour les tartelettes aux fruits, j'ai réalisé la crème pâtissière que je fais toujours, inédite sur ce blog.

Ingrédients pour la crème pâtissière pour 30 tartelettes :

75 cl de lait

6 jaunes d'oeufs

150g de sucre

75g de farine

75g de beurre

2 sachets de sucre vanillé

1/Faire chauffer le lait avec la moitié du sucre, remuer fréquemment afin que le sucre n'attache pas au fond de la casserole.

2/ Dans un saladier, battre les jaunes d'oeufs avec le reste de sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et mousse. Ajouter la farine et mélanger.

3/ Verser petit à petit le lait bouillant sur le mélange oeufs-sucre-farine sans cesser de mélanger. Reverser le mélange dans la casserole et remettre à chauffer à feu doux sans jamais cesser de mélanger.

4/ Lorsque la crème a épaissi, retirer du feu puis incorporer le beurre en fouettant vivement.

5/ Filmer au contact et laisser refroidir avant de garnir les tartelettes.

Quelques précisions : lorsque je fais une tarte classique, je multiplie les quantités par 2/3.

Me voilà donc avec mes fonds de tartelettes cuits à blanc d'un côté et la crème pâtissière de l'autre. De peur que la crème ne détrempe les fonds de tarte, je les ai badigeonnés de chocolat fondu que j'ai laissé durcir au frais avant d'ajouter la crème pâtissière ( c'est tout à fait réalisable le temps que la crème pâtissière refroidisse).

Lorsque les tartelettes sont garnies de crème pâtissière il n'y a plus qu'à décorer de fruits et à napper pour un effet brillant (j'ai utilisé deux sachets de nappage neutre du commerce).

**********

Mini-cannelés bordelais

DSC_0008

Les cannelés sens dessus dessous avant transport ...

Les cannelés, c'est trop bon mais mieux vaut les faire soi même quand on voit le prix que cela coûte en boulangerie. Cette recette de Puce bleue est top, ses cannelés sont tout pareils à ceux que je me rappelle avoir mangé à Bordeaux. J'ai bien sûr fait plusieurs fois cette recette, et je ne peux que vous conseiller de clarifier le beurre qui vous servira à graisser vos empreintes à cannelés.

Ingrédients pour 50 mini-cannelés bordelais :

1/2 litre de lait entier

2 gousses de vanille fendues et grattées

10g de beurre doux

125g de farine

150g de sucre glace

1 sachet de sucre vanillé

2 oeuf entiers

2 jaunes d'oeufs

5cl de rhum brun

+ pour les empreintes : beurre clarifié et cassonade

1/La veille, badigeonner au pinceau chaque empreinte à cannelés de beurre fondu clarifié, les saupoudrer de cassonade et laisser raffermir au frigo pendant 24 heures.

2/ Toujours la veille, faire bouillir le lait avec la vanille et le beurre doux. Pendant ce temps, dans une jatte mélanger au fouet la farine, le sucre glace et le sucre vanillé.

3/ Creuser un puit et y ajouter les oeufs entiers et les jaunes. Bien mélanger pour les incorporer à la pâte.

4/ Verser sur ce mélange le lait vanillé bouillant. Laisser reposer 2 à 3 minutes et incorporer le rhum. Passer au chinois pour retirer les impuretés, réserver d'abord à température ambiante puis à couvert au frais pendant 24 heures.

5/ Le jour J, préchauffer le four à 240°C. Travailler la pâte 2 minutes au fouet et la répartir dans les empreintes jusqu'à 0,5 cm du bord. Enfourner pour 10 minutes puis ramener la température du four à 180°C et poursuivre la cuisson 40 minutes.

6/ Démouler dès la sortie du four, laisser refroidir sur une grille et déguster dans la journée.

Source : J'en reprendrais bien un bout

**********

Cake au caramel de Sophie

CSC_0042

Ce cake je l'ai testé une fois pour savoir s'il pouvait figurer au menu de ce pot, l'essai fut concluant. Et puis je l'ai retesté une fois, et encore une fois ... Bref, il est très bon mais d'un autre côté les cakes de Sophie Dudemaine sont connus pour ça. En revanche, j'ai un gros problème avec les temps de cuisson qu'elle indique (intérieur cru et dessus cramé) et je cuis désormais ses cakes dans des moules à gratins rectangulaires. Ca marche impec et ça fait de jolies tranchettes (couper en deux dans le sens de la largeur et chaque moitié en fines tranches).

Ingrédients pour un cake :

3 oeufs

160g de beurre demi-sel mou

160g de sucre en poudre

150g de farine avec poudre levante incorporée

10 cl de caramel liquide

1/ Préchauffer le four à 180°C. Beurrer et fariner un moule à cake (ou à gratin, plus large et moins haut donc).

2/ Dans un saladier, mélanger les oeufs et le sucre. Incorporer à ce mélange la farine et le beurre, mélanger pour homogénéiser.

3/ Ajouter le caramel et mélanger à nouveau.

4/ Verser le tout dans le moule et enfourner (30 minutes pour un plat à gratin, au moins 40 minutes pour le moule à cake).

Source : Les cakes de Sophie Dudemaine

51PE+Pit4jL__SL500_AA300_

 

 

 

 

 

**********

Cupcakes natures, sans glaçage

DSC_0029

Ma mère a bien voulu me livrer sa recette, je l'en remercie, je vous la livre à mon tour. Nul doute que je vais me l'approprier et la faire à mon tour car ces petits gâteaux sont bons et moelleux.

Ingrédients pour 10 cupcakes (quantités multipliées par 3) :

 100g de beurre

2 oeufs

100g de sucre

60g farine

1/2 càc de levure

1 càc de vanille en poudre

1/Préchauffer le four à 180°C.

2/ Dans un casserole faire fondre le beurre à feu doux puis le laisser tiédir.

3/ Dans un saladier, fouetter les oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Puis, y incorporer la farine, la levure, la vanille et le beurre, sans cessert de mélanger jusqu'à l'obtention d'un pâte lisse et homogène.

4/ Répartir la pâte dans des caissettes à muffins en les remplissant aux 2/3 et enfourner pour 10 minutes de cuisson. Laisser refroidir sur une grille avant de les décorer à votre goût (ou pas).

Source : Femme actuelle

**********

Et le clafoutis aux pommes me direz-vous? c'est une recette de belle-maman, encore tenue secrète...

 DSC_0025