... joué les critiques gastronomiques. J'ai fait du tourisme gourmand. J'aime partir en vacances et découvrir les plats d'une région, et à travers eux son histoire, sa culture.

Première étape de mon périple cet été, l'ALSACE, qui regorge de spécialités culinaires toutes plus délicieuses les unes que les autres. Une semaine, ce n'est pas assez pour tout goûter, alors autant se diriger tout de suite vers les bons restaurants. J'ai suivi les conseils d'une strasbourgeoise, Loukoum du blog Beau à la louche,  j'ai lu plusieurs fois avant de partir ses critiques de restaurants alsaciens.

**********

Le premier restaurant dont je vais vous parler, je l'ai trouvé toute seule et je n'ai pas eu à chercher bien loin. Et pour cause, il est tenu par les propriétaires de notre gîte. Nous y étions attablé moins de deux heures après notre arrivée, pour une bonne immersion dans la région.

 Alsace montage 8

Le cadre et la carte sont typiquement alsaciens, on se sent tout de suite à l'aise dans ce décor de bois, de briques, de tissus à carreaux rouges. Le patron vous sert la main à votre arrivée, la salle est bondée, on y parle aussi bien l'alsacien que le français, il n'y a que des gens du coin, et pour cause nous ne sommes pas à Strasbourg mais à Rottelsheim, à une quinzaine de kilomètres, loin des sentiers que vous font emprunter les guides touristiques. Le restaurant n'est ouvert que 3 soirs par semaine, vendredi, samedi et dimanche, alors les gens s'y pressent. Le patron acceptait encore des clients alors que nous étions en train de régler l'addition vers 22h30, c'est suffisament rare pour être souligné.

Et la cuisine alors? La carte est faite de plats dont je ne saurais prononcer le nom, et de tartes flambées qui ici ne s'appelent pas flammenkueche, au moins on peut les commander sans avoir peur du ridicule. Elles sont excellentes, et on dit d'elles qu'elles sont les meilleures d'Alsace. Je n'ai pas goûté les autres, mais après celles-ci je n'en ai pas eu envie. J'ai pu faire un tour dans les cuisines (l'avantage d'habiter juste au-dessus), la patronne nous a expliqué que tout est fait maison, à l'ancienne, exactement de la même façon que la mamama (grand-mère en alsacien) qui régnait sur les cuisines il y a quinze ans. Nous y sommes retournés la veille de notre départ, pour bien dire au revoir à la région, et pour finir nos vacances sur leur merveilleuse tarte flambée aux myrtilles. Olala, divine !

Adresse : Im Buerehoft, 3 rue Principale, 67170 Rottelsheim, 03.88.51.13.83, www.buerehoft.com

Au fait, quelqu'un saurait-il m'expliquer pourquoi les tartes flambées ou flammenkueche ne se sont pas exportées dans d'autres régions au même titre que les galettes bretonnes ou les pizzas?

**********

 La Corde à Linge en été, c'est une terrasse exceptionnelle, une vue imprennable sur l'Ill et sur la petite France, et des serveurs diablement efficaces. Oui c'est un restaurant où les touristes se pressent, et pour une fois cette fois cela ne veut pas dire cuisine bas de gamme. A la carte, des spätzles, soit des nouilles alsaciennes, comme de très bonnes pâtes aux oeufs, servis à toutes les sauces. Je les ai choisis accompagnés de sauce tomate aux herbes fraîches, mon chéri de lardons grillés et de munster coulant, je les ai aussi vu passés avec du saumon poché au riesling, du confit de canard au pinot noir, ...

Leurs desserts ne sont pas typiquement alsaciens, en tout cas ils sont typiquement gourmands. J'en veux pour preuve ma cousine, qui habite à 200m du restaurant, passe devant tous les soirs en rentrant du travail et se fait violence pour ne pas s'arrêter prendre une de leurs crèmes caramels. Moi j'ai fondu pour ma coupe germaine, chocolat, vanille, caramel, coulis de caramel et une chantilly extra.

Alsace montage 12

J'ai adoré leurs petits pots de présentation pour les desserts, il paraît que ça se trouve partout mais où?

Adresse : La Corde à Linge, 2 pl Benjamin Zix, 67000 Strasbourg, 03.88.22.15.17, www.lacordealinge.com

**********

Alsace montage 4

 L'Epicerie, c'est tout un concept... Rien que la déco vaut le détour, mais la nourriture y est bonne aussi. Je serais tentée de dire que c'est un restau d'étudiants en voyant ce qu'ils proposent (des tartines) et les prix qu'ils pratiquent (6€ la tartine au maximum) mais plus du tout en détaillant la clientèle qui est nombreuse.

Alsace montage 5

Leur carte est très sympa (cliquez sur la photo ci-dessous pour en savoir plus), leur choix de vins au verre aussi. Seul bémol, niveau sucré, rien de ce qu'ils proposaient ne me tentait et je suis allée voir ailleurs.

DSC_0058

Adresse : L'Epicerie, 6 rue du vieux seigle, 67000 Strasbourg, 03.88.32.52.41, www.lepicerie-strasbourg.com

********** 

Nous avons enchaîné L'Epicerie le dimanche et Chez Hansi à Colmar le lundi. Forcément, en faisant ça nous sommes passés d'une ambiance jeune, décontractée, à un cadre un peu plus ... formel disons, pour ne pas dire moins jeune.

Les prix aussi sont différents mais ce n'est pas le même niveau de cuisine non plus. Nous y sommes allés pour leur choucroute et leur coupe vosgienne (glace vanille, myrtilles, framboises, coulis de myrtilles) et sur ces deux points nous n'avons pas été déçus. La cuisine est vraiment excellente.

Alsace montage 6 

Au final, ce n'est peut-être pas encore notre "style" de restaurant mais nous avons été conquis par leurs plats typiques alsaciens très bien réalisés.

Adresse : Chez Hansi, 23 rue des marchands, 68000 Colmar, 03.89.41.37.84

**********

Sur la route du retour en Normandie, petit arrêt gastronomique à EPERNAY, capitale du Champagne. Outre les visites de caves, nous en avons profité pour nous offrir un bon restaurant. Pas le restaurant 1 étoile au Michelin du chef Patrick Michelon, mais son bistrot, le 7, situé à la même adresse. Bref nous nous sommes offert une excursion dans la cuisine bistronomique. La cuisine est fine, les plats sont excellents. Avec le tartare de boeuf taillé au couteau et ses frites bien épaisses mon chéri s'est régalé, tout comme moi avec le bar meunière.

Pour ne rien gâter, ils ont une très belle carte de champagne et de vins.

Alsace montage 7 

Mon seul regret est au niveau du sucré. J'ai choisi le baba au marc de champagne et sa crème vanille au ruban. L'intitulé est alléchant, et quand on sait qu'on y met 10€ on s'attend à être émerveillé. J'ai été très déçue de voir arriver une simple soucoupe avec dedans mon baba et la crème vanille. Pas la moindre de trace de déco, de recherche, pas de petit truc en plus. Il m'arrive de faire du baba à la maison, une très bonne recette de ma grand-mère. Je vous l'accord il est au rhum et pas au marc de champagne mais je le sers avec une crème vanille tout pareil, il n'est pas moins bon que celui sorti de la cuisine de ce grand-chef et il me coûte bien moins cher.

Adresse : Bistrot le 7, 13 rue des berceaux, 51200 Epernay, 03.26.55.28.84, www.lesberceaux.com/bistrot.htm

***********

Allez venez, je vous emmène en IRLANDE. Mon chéri devait y passer une semaine pour le boulot, je me suis glissée dans ses valises et j'ai découvert la ville, ses bonnes adresses, pendant que lui assistait à des conférences plus que ... boring :-)

Pour commencer, en Irlande, il n'est pas facile de se nourrir bien pour pas cher. France, tu m'as manquée! Oubliez le restaurant comme on se l'imagine, c'est hors de prix si vous êtes comme moi jeune et pas encore millionnaire.

Le sandwich à 6 euros (servi avec des frites évidemment) c'est bien mais pas deux fois pas jour pendant 7 jours. Et en plus de c'est pas franchement traditionnel.

***********

Ma première solution, les bagels (ok, ce n'est pas un concentré de tradition irlandaise non plus). Les bagels, c'est bon, et plutôt sain selon la garniture que l'on choisit. Avec une soupe et un muffin, on mange pour 10 euros dans une ambiance que j'adore, l'ambiance coffee shop.

Pourquoi n'a-t-on pas ça en France? Ok, à Paris on les compte sur les doigts d'une vingtaine de mains, alors je reformule, pourquoi n'a-t-on pas ça dans ma province?

Irlande montage 3

Seule, mais accompagnée d'un bon bouquin c'est royal. Si en plus, il pleut dehors, je me sens dans un coffee shop comme devant une cheminée en plein hiver. A Dublin, j'ai squatté l'enseigne Bagel Bar. Ce n'est pas la seule à proposer des bagels, et ils ne sont ni meilleurs ni pires qu'ailleurs (mais leurs muffins au chocolat sont extra).

Adresse : 18 Lower Liffey Street, Dublin 1, www.thebagelbars.com

***********

Deuxième solution, un vrai bon pub. J'en ai déniché un de qualité, the Oval Bar, où j'ai pu bien mangé plusieurs fois pour 15 euros à chaque fois. Entre les plats que j'ai moi-même chois et ceux que j'ai goûté dans l'assiette de mon pacsou, je pense avoir eu un assez bon aperçu de leur carte, de l'Irish Stew au Guinesse beef Stew en passant par la salade César et l'assiette de saumon fumé Irlandais. Ils sont référencés dans les guides comme faisant le meilleur Irish Stew de la ville. C'est vrai qu'il est bon, l'agneau est d'une tendreté incroyable.

 Irlande montage 5

Et sinon,

- une apple pie traditionnelle à tomber,

- un bread & butter pudding à se pâmer,

- un cheesecake à rentrer en religion (dixit le pacsou),

- une salade césar très bon rapport qualité/quantité/ prix (ne pas hésiter même si elle est proposée en entrée sur la carte),

- une vraie salle resto à l'étage,

- des serveurs sympathiques qui baragouinent quelques mots de Français.

Bref, je "plus-que-conseille"!

Adresse : 78 Middle Abbey Street, Dublin 1, www.theovalbar.com

***********

Queen of Tarts... tous les guides touristiques en parlent, et à juste titre. On y mange pour 15 euros une part de très bonne tarte salée et une part de très bonne tarte sucrée, très près des lieux les plus touristiques. Et ils font aussi coffee shop, avec un stand de gâteaux superbes, parfait pour les petits creux à l'heure du goûter.

 Irlande montage 4

Adresse : intersection de Cows Lane et Dame Street, Dublin 2, www.queenoftarts.ie

Et n'oubliez pas, vous avez jusqu'au 26 septembre pour participer au Muffin Monday sur le thème La cuisine de nos régions.