Le Dessert du Dimanche

24 mai 2015

Mousse à la Vanille + Fraises + Pistaches

Vanilla Mousse with Berries and Pistachios (1)

Il est presque 10h, je regarde le soleil qui brille et je me dis que c'est une belle journée pour vous poster cette recette très estivale. Elle est de Nigella Lawson, donc inratable ! C'est une jolie façon légère et fruitée de terminer un repas ( je l'ai servie après une pierrade il y a quelques semaines, c'est passé tout seul :-)

La mousse à la vanille est à tomber, mon pacsou en est devenu dingue mais je lui ai expliqué la recette et maintenant il se débrouille. Il y a quelques jours j'ai fait des gaufres et mon pacsou a décidé qu'il fallait absolument les servir avec de la mousse à la vanille ; il a fallu ressortir exprès pour aller acheter de la crème fleurette :-))

Je ne sais pas encore ce que je vais faire comme dessert pour ce midi, mais j'ai bien envie de refaire cette verrine et j'ai tout ce qu'il faut dans les placards. Le seul "hic" est que nous avons invité à déjeuner un collègue italien de mon pacsou, et n'est-ce pas un peu cliché de lui proposer un dessert aux couleurs de son drapeau ?! Au fur et à mesure que j'écris ces lignes je me dis, pourquoi ne pas faire des gaufres ou des crêpes et les servir avec un peu de salade de fraises et de cette sublime mousse à la vanille ... Je vous tiens au courant, bon dimanche !

Vanilla Mousse with Berries and Pistachios (9)

Ingrédients pour 6 verrines :

2 blancs d'oeufs

300 ml de crème fleurette

100g de sucre en poudre

Les graines d'une gousse de vanille

400g de fruits rouges (ici 100% fraises mais on peut mélanger avec des framboise)

2 càs de pistaches réduites en poudre au pilon

1/ Dans un saladier sec et propre, battre les blancs en neige.

2/ Dans le bol d'un robot, verser la crème, le sucre et la vanille. Fouetter jusqu'à  ce que des pics se forment.

3/ Incorporer délicatement les blancs d'oeufs à la maryse pour transformer la chantilly en mousse.

4/ Couper les fraises en deux, et répartir les fruits rouges dans 6 verrines. Recouvrir de mousse à la vanille. Réfrigérer 15 à 30 minutes. Si vous préparez votre dessert plus en avance (jusqu'à 4 heures) n'assemblez qu'au dernier moment sinon la mousse retombera.

5/ Au moment de servir, décorer de la poudre de pistaches.

Vanilla Mousse with Berries and Pistachios (13)

Source : Nigellissima

516quFv4loL__SL500_AA300_

Posté par cdugateau à 10:04 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


17 mai 2015

Dépaysement

 1er jour (29)

Pas de recette aujourd'hui, mais quelques photos qui je l'espère vous feront voyager, et d'autres qui peut-être vous mettront l'eau à la bouche. A seulement 2h45 de voiture de chez nous, nous avons vécu deux jours de véritable dépaysement à Bruges. La langue, le décor médiéval, les façades magnifiques, les canaux ... la Venise du Nord fût une charmante coupure dans notre train-train quotidien.

 1er jour (11)

Jour 1 : Nous arrivons à Bruges en milieu d'après-midi, un peu plus tôt que l'heure à laquelle nous avons prévu de prendre notre chambre. Nous faisons quelques pas et tombons sur ... un marchand de glaces ! Pour moi ce sont 2 boules vanille-spéculoos, histoire de se mettre à l'heure belge avant de prendre la direction du B&B dans le coeur historique de la ville. Notre chambre est adorable, confortable, la décoration est cosy et l'on s'y sent tout de suite bien. La propriétaire (britannique, de quoi dérouiller un peu mon anglais) est charmante, serviable et discrète, et nous donne de bons conseils pour nos balades à venir. Le rapport qualité/prix est excellent.

 1er jour (3)

Juste le temps de poser nos valises que nous partons en balade. Il est alors un peu plus de 16h et nous ne nous arrêterons plus de marcher jusqu'à l'heure de se poser dans un restaurant aux alentours de 20h. Il faut dire que tout est un ravissement pour les yeux, et je ne me prive pas de dégainer mon appareil photo. Première constatation : la petite reine porte bien son nom ici, il y a des cyclistes partout. Nos premiers pas nous mènent vers le béguinage (ce lieu ultra paisible où de riches veuves prenaient le voile tout en ne renonçant pas à leur fortune) par le tour de la vieille ville. La natures est luxuriante, il doit faire bon vivre à Bruges.

1er jour (20)

1er jour (5)

Nous croisons quelques moulins en route, puis nous bifurquons vers le centre ville, où deux places (le Burg et le Markt) drainent un nombre incroyable de touristes. C'en est fini de la tranquilité des petites rues, mais le cadre est magnifique.

1er jour (30) 

1er jour (37) 

Ca se complique à l'heure du dîner. La restauration est le gros point noir de notre séjour. L'estomac dans les talons, nous regardons quelques propositions de menu mais rien ne nous séduit. Tous les restaurants proposent plus ou moins la même carte et un même menu à environ 20€ (soupe du jour, carbonade flamande + frites , glace vanille) qui sent le réchauffé au micro-onde. Rajoutez-y une bière et une bouteille d'eau minérale à 3€ (pour 25 cl !!! ils ne connaissent pas la carafe d'eau on dirait ...) on s'en sort pour une cinquantaine d'euros pour quelque chose qui ne les vaut pas. Nous terminons la journée un peu déçus.

 1er jour (48)

Jour 2 : Nous choisissons d'axer notre journée sur les spécialités culinaires qu'offrent la ville : spéculoos, chocolat, gaufre ! Nous décidons tout de même de nous perdre dans les petites rues calmes, le long des canaux, avant de retrouver l'effervescence du centre ville. Premier arrêt en route au "I love expresso, coffee bar" pour notre dose de caféine du matin. C'est peut-être la meilleure adresse que je retiens de nos deux jours. La déco est très sympa, le café est excellent, et la manière dont il est servi (ainsi que le chocolat chaud) me séduit complètement.

 2ème jour (4)

2ème jour (3)

Mon pacsou prend un chocolat chaud. Le lait est servi chaud et mousseux avec une coupelle de pistoles de chocolat . Fantastique ! tout comme le biscuit mi-bownie mi-cookie qui accompagne mon cappuccino.

2ème jour (6)

Direction chez Juliette, une biscuiterie artisanale de spéculoos. Il y a de quoi perdre la tête dans ce magasin, des biscuits de toute sorte (je craque pour les spéculoos à la vanille, et les gros spéculoos moelleux comme des cookies), des moules, un livre de recette. Nous ne ressortons pas les mains vides, loin de là. Puis la pluie ...

 2ème jour (14)2ème jour (31)

2ème jour (17)

... nous pousse à nous abriter au Comptoir de Mathilde, qui vend essentiellement des chocolats de conception ... française (râté pour les chocolats belges !) mais je craque tout de même pour un pot de baba au limoncello.

 2ème jour (21)

La pluie ne cesse de tomber, ce sont des trombes d'eau qui s'abattent sur Bruges. Nous sommes trempés jusqu'aux chaussette et nous allons nous abriter dans un tea-room (restaurant qui proposent de la petite cuisine, des glaces et des gaufres mais fermés le soir). Cette fois la qualité est au rendez-vous mais le prix est toujours excessif (17€ la salade au poulet, 10€ la gaufre liégeoise aux fraise ...)

 2ème jour (41)

Allez, il est temps de retourner au B&B pour se sécher et se changer, et faire une petite sieste aussi, c'est les vacances après tout ! Nous ressortirons en fin d'après-midi, mon pacsou pour aller courir, moi pour aller faire quelques emplettes (de chocolat belge, chez Chocolate Line, la biscuiterie de Dominic Persoone , un des meilleurs chocolatiers belges, dont les créations peuvent être insolites : chocolat au bacon ou au vinaigre de Cabernet-Sauvignon ou encore au wasabi, excellent !!! pas donné mais c'est du chocolat de luxe !) et de vêtements (chez Springfield, une marque que je ne trouve pas à Reims et que j'adore, mais je demande à la vendeuse si elle parle français et elle en devient extrêmement désagréable...)

2ème jour (42)

Retour (3)

Le restaurant du soir sera tout aussi décevant que la veille. Ayant explosé le budget resto en 3 repas, nous décidons de repartir dés le lendemain matin, plutôt que de pousser jusqu'à la côte pour un déjeuner moules-frites comme c'était prévu initialement. Nous gardons tout de même un agréable souvenir de notre séjour, de nos balades et de nos emplettes.

Retour (2)

 

Posté par cdugateau à 08:35 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 mai 2015

Riz au lait au Chocolat

Riz au lait au chocolat (5)

Il y a quelques temps j'ai craqué sur le riz au lait au chocolat de Sylvie du blog Amuse-bouches (CLIC). Il faut dire que, comme d'habitude, ses photos sont superbes. Et puis, croyez le ou non, bien que je sois une grande fan à la fois de riz au lait et de chocolat, je n'avais jamais pensé associer les deux.

Je me souviens m'être dite, en découvrant sa recette, qu'il devrait être plaisant d'y plonger des fraises bien sucrées... J'ai donc patienté jusqu'à l'apparition des premières gariguettes sur les étals, pour nous préparer ce dessert simple et gourmand, crémeux et qui goûte bien le chocolat.

Riz au lait au chocolat (2)

Ingrédients pour 6 personnes :

200g de riz rond

120g de sucre

1 pincée de poudre de vanille

1 pincée de cannelle

1 pincée de sel

1 litre de lait entier

100g de chocolat noir à pâtisserie

Quelques fraises (facultatif)

1/ Verser tous les ingrédients, sauf le chocolat, dans une grande casserole.

2/ Porter à ébullition en surveillant pour que le lait ne déborde pas.

3/ Baisser alors le feu au minimum et mettre à cuire pour 45 à 50 minutes (jusqu'à obtenir la consistance désirée) en remuant toutes les 8 à 10 minutes avec une cuillère en bois.

4/ Retirer du feu, et ajouter les carrés de chocolat. Mélanger.

5/ Servivr tiède ou froid, pourquoi pas avec quelques fraises.

Riz au lait au chocolat (4)

Posté par cdugateau à 07:17 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 avril 2015

Scones aux Big Pépites de Chocolat, presque Cookies

 

Scones aux pépites de chocolat (1)

Il y a quelques années nous vivions encore en Normandie, notre région d'origine, et pratiquement tous les dimanches nous étions invités à manger dans la famille. C'était tellement frustrant d'avoir toutes ces envies de plats et de desserts à cuisiner et de n'en avoir jamais l'occasion ! Aujourd'hui, nous habitons loin de nos familles, nous les voyons moins souvent, c'est un peu frustrant d'ailleurs ... J'ai profusion de dimanche où je suis reine dans ma cuisine et parfois, je n'ai juste pas d'idée ... (pfff jamais contente :-)

C'était le cas dimanche dernier. A tel point qu'il n'y a pas eu de dessert et que pour rassasier nos estomacs affamés après un après-midi de jardinage j'ai fini par me décider à préparer quelques biscuits pour le goûter. Des scones en fait, on adore, c'est rapide et facile. Avec des grosses pépites de chocolat, car il n'y a jamais trop de chocolat dans la vie ! Je n'avais pas de lait ribot au frigo qui m'aurait permis de réaliser ma recette fétiche, j'ai donc farfouillé sur le net et fait avec les ingrédients du placard.

Résultat : nous nous sommes régalés à les déguster justes tièdes, avec un verre de lait. De par la texture, nous les avons trouvés plus proches des cookies que des scones, mais qu'importe l'intitulé tant que l'on se fait plaisir, non ?!

Scones aux pépites de chocolat (11)

Ingrédients pour 4 scones :

125 g de farine ordinaire, et un peu plus pour manipuler

50 g de sucre roux + 1 càs

1 càc de levure chimique

55 g de beurre très froid

60 g de crème fraîche épaisse

1/2 oeuf (battre un oeuf entier, peser et n'en garder que la moitié, j'ai reversé le reste dans une omelette le soir)

1/2 càc d'extrait de vanille

75 g de grosses pépites de chocolat (coupées au couteau à partir d'une tablette de chocolat à pâtisserie, c'est moins cher ...)

1/ Préchauffer le four à 210°C.

2/ Dans un bol, fouetter l'oeuf. Ajouter la crème et l'extrait de vanille. Mélanger.

3/ Dans un saladier, mettre la farine, le sucre et la levure. Mélanger. Ajouter le beurre très froid coupé en petit dés. L'incorporer du bout des doigts, comme pour faire un crumble, jusqu'à obtenir une une sorte de poudre grossière.

4/ Ajouter les éléments liquides, puis mélanger à la spatule jusqu'à ce que la pâte commence à s'amalgamer.

5/ Ajoouter les pépites de chocolat et pétrir à la main pour former une boule. Rajouter de la farine si la pâte est trop collante.

6/ Déposer la boule de pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé ou d'un tapis de cuisson. L'aplatir avec la paume de la main pour former un disque d'environ 1,5 cm d'épaisseur. Le prédécouper en quatre parts et le saupoudrer d'une cuillère à soupe de sucre roux.

7/ Enfourner pour 12 à 15 minutes suivant la puissance du four (les bords doivent dorer et le centre doit être moelleux). Laisser tiédir quelques minutes puis déguster (les scones sont meilleurs frais, à consommer le jour même !).

Source : Sally's baking addiction

Posté par cdugateau à 09:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 avril 2015

Filet mignon + Ecrasé aux deux Pommes

A lire le titre de mon message, vous pourriez vous croire revenu en hiver. C'est au contraire une assiette d'une incroyable douceur que je vous propose ajourd'hui, et je la trouve très printanière.

Tout d'abord car le filet mignon est cuit au barbecue et cela apporte un agréable goût fumé.

Ensuite, ce n'est pas qu'une simple purée de pommes de terre que je propose comme accompagnement. Sur une idée de Donna Hay, vue sur son site internet, j'y ai ajouté quelques pommes. Sans tomber du côté sucré-salé, la purée en est juste adoucie, elle se fait délicate.

Et puis cela m'arrange bien de vider mon stock de pommes de l'automne dernier alors que le pommier est à nouveau en fleurs et qu'une nouvelle récolte se prépare tout doucement.  

Filet mignon et purée aux deux pommes (13)

Ingrédients pour 6 personnes :

2 filets mignons de 500g chacun

Un peu d'huile, sel et poivre

1,5 kg de pommes de terre à purée

Un peu de lait

4 à 5 pommes (des braeburn pour moi, enfin je crois, il n'y a pas d'étiquette sur mon pommier ...)

1/ Sortir la viande à température ambiante de 20 à 30 minutes avant la cuisson. La badigeonner d'huile d'olive, saler et poivrer. Vous avez alors le temps de préparer la braise du barbecue ...

2/ Eplucher les pommes de terre et les pommes, puis les rincer et les couper en gros morceaux. Déposer le tout dans un grand faitout, recouvrir d'eau froide et porter à feu vif. Lorsque l'eau bout, baisser le feu, saler et poursuivre la cuisson jusqu'à ce que les pommes de terre soient suffisament tendre pour être écrasées, environ 20 minutes.

3/ Alors que les pommes de terre et les pommes cuisent, déposer les filets mignons sur la grille du barbecue. Cuire une vingtaine de minutes, couvercle fermé (j'ai un barbecue Weber), en retournant toutes les 5 minutes. Lorsque la viande est cuite, la retirer de la grille et la laisser reposer quelques minutes avant de couper les filets en fines tranches.

4/ Lorsque les pommes de terre et les pommes sont cuites, les égoutter et les reverser dans la casserole avec un filet de lait. Ecraser à la fourchette, le but est d'obtenir une purée grossière et rustique. Ajouter du lait au fur et à mesure si nécessaire jusqu'à avoir la consistance désirée.

Posté par cdugateau à 08:10 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,



12 avril 2015

Gâteau à l'Huile d'Olive et aux Citrons

Gâteau au citron vert (31)

J'avais envie d'un gâteau tout simple, qui se mangerait aussi bien au petit-déjeuner qu'au goûter ou en fin de repas.

Et puis j'avais envie de cuisiner un peu de la succulentissime huile d'olive ramenée d'Italie par mon Pacsou en décembre. Jusqu'ici nous ne l'avions dégustée qu'en salade ou tout simplement sur un morceau de pain. C'est incroyable, tellement fruité, cela ne ressemble même pas de loin à l'huile d'olive que j'ai l'habitude d'acheter en supermarché. 

Sans elle, mon gâteau ne serait qu'un gâteau au yaourt très ordinaire. Grâce à l'huile, et au citron qui apporte un peu de peps, c'est un gâteau d'une grande finesse malgrè ses airs de simplicité. Laissez moi vous dire que je n'ai jamais autant aimé lécher le saladier ... :-))

Gâteau au citron vert (30)

Ingrédients pour un gâteau de 20 cm de diamètre :

1 yaourt grec

80 ml d'huile d'olive

225 g de sucre en poudre

le zeste d'un citron (vert ou jaune mais non traité)

60 ml de jus de citron vert

2 oeufs

250 g de farine

1,5 càc de levure

une pincée de sel

1/ Préchauffer le four à 180°C. Graisser un moule de 20 cm de diamètre.

2/ Dans un saladier, mélanger les ingrédients humides (yaourt, huile d'olive, oeufs, zeste et jus) et le sucre.

3/ Dans un autre saladier mélanger les ingrédients secs (farines, levure, sel).

4/ Verser le mélange humide dans le mélange sec, tout en mélangeant doucement jusqu'à obtenir une pâte homogène et c'est tout (ne pas trop travailler la pâte).

5/ Verser dans le moule et enfourner pour 40-45 min. Le gâteau est cuite lorsqu'il est doré et qu'un couteau planté en son centre en ressort propre.

6/ Laisser reposer quelques minutes puis démouler et laisser refroidir complètement.

Gâteau au citron vert (29)

Posté par cdugateau à 07:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 mars 2015

Clafoutis Chocolat + Banane + Rhum de C.Felder, comme une Crème Brûlée

Clafoutis choco banane (8)Clafoutis choco banane (16)

Pâques dans une semaine ! Bon pas de quoi se réjouir, car je peux l'avouer, le chocolat chez moi c'est toute l'année. Je vais même vous réveler un secret : c'est la première et la dernière chose que je mange chaque jour.

Je suis une petite dormeuse, je me lève assez régulièrement bien avant que le réveil ne sonne et je sais alors qu'il va me falloir patienter avant de partager mon petit-déjeuner avec mon pacsou donc je me fais plaisir avec un carreau de chocolat et un livre, une série télé, vos blogs ou ... les copies de mes élèves :-( Et puis chaque soir, il y a le traditionnel carré de chocolat devant la télé.

Mais revenons à nos moutons ! Moutons, Pâques, j'espère que vous avez noté que tout cela est cohérent :-)

J'ai bien cherché, aucune alliance choco-banane ne s'est déjà nouée sur mon blog. Elle est pourtant réputée fameuse. Et ce clafoutis l'a été, fameux ! Normal, il est signé Christophe Felder. Et il y a une petite originalité : après avoir tiédi, il est mouillé d'un peu de rhum brun, recouvert de cassonade, et caramélisé comme une crème brûlée. Gravement bon !

Clafoutis choco banane (1)

Ingrédients pour 4 personnes :

30 cl de lait

1 càs de beurre

190 g de chocolat noir

2 oeufs

40 g de farine

2 bananes

rhum brun

cassonade

1 pincée de sel

1/ Préchauffer le four à 200°C. Beurrer 4 petits moules ou petites cocottes et les saupoudrer de sucre.

2/ Dans un saladier, mélanger les oeufs et la farine. Dans un autre saladier, déposer le chocolat cassé en morceaux.

3/ Dans une casserole, faire chauffer le lait sans bouillir. Verser le lait chaud sur le chocolat en lissant bien au fouet afin d'obtenir une préparation homogène et onctueuse. Ajouter le beurre fondu et le sel.

4/ Laisser tiédir la préparation au chocolat puis la verser sur le mélange oeufs + farine.

5/ Eplucher les bananes et les couper en lamelles. Les ranger dans les moules. Recouvrir de la prépartion au chocolat.

6/ Enfourner pour 10 minutes.

7/ Laisser tiédir après cuisson puis humecter les clafoutis avec un peu de rhum. Les saupoudrer de cassonade et passer au chalumeau pour faire caraméliser.

Clafoutis choco banane (2)

 

Posté par cdugateau à 08:50 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 mars 2015

Faux Navarin d'Agneau, printanier :-)

Navarin d'agneau, printanier (1)

Il fait chaud. Enfin presque ... bientôt ... J'ai quand même la chance d'avoir une véranda bien orientée et lorsque le soleil printanier nous offre ses rayons je n'hésite pas à y sortir mon transat et à m'y installer avec un bouquin. Je m'y croirais en été.

J'ai eu envie de faire rentrer ma cuisine dans le printemps également, avec une recette testée et approuvée par plusieurs dizaines de personnes. Je l'ai repérée chez Marmiton, elle était super bien notée par les internautes alors je n'ai pas hésité. A l'agneau, elle sera parfaite pour le week-end pascal.

Pour commencer il y a cette douce odeur de soleil qui envahit la cuisine, teintée d'orient grâce aux épices à couscous. A la dégustation, il y a la viande tendre et moelleuse, les légumes souples et parfumés, et cette sauce que l'on finit comme une soupe.

J'employerais bien le terme de tuerie, que je réserve d'habitude aux desserts qui me font chavirer. C'est dire !

Alors pourquoi faux navarin ? Eh bien wikipédia me dit que le nom navarin vient du mot navet, or je n'en ai pas mis, car tout simplement je n'aime pas cela. Mais libre à vous, dans ce cas ils seront à ajouter en même temps que les carottes et les oignons.

Navarin d'agneau, printanier (5)

Ingrédients pour 4 personnes :

800g d'agneau (j'ai demandé à mon boucher des morceaux pour faire un sauté)

8 carottes

12 petits oignons

10 pommes de terre moyennes

75 g de double concentré de tomates

3 càc de fleur de sel

1/2 l de bouillon aux légumes

1 càs de farine

3 càs d'huile d'olive

1 bouquet de persil

épices à couscous

1/ Dans une cocotte, faire chauffer 2 càs d'huile d'olive. Y faire dorer les morceaux d'agneau. Ajouter des épices pour couscous et un peu de sel.

2/ Lorsque l'agneau est doré, ajouter le concentré de tomates. Laisser quelques minutes puis réserver la viande dans une assiette.

3/ Dans la cocotte, faire dorer la farine dans le jus de viande. Ajouter le bouillon et fouetter.

4/ Reverser la viande dans cette sauce, qui ne doit pas être trop liquide. Faire cuire à feu doux 45 minutes.

5/ Pendant ce temps, couper les carottes en deux dans la longueur puis dans la largeur et éplucher les petits oignons.

6/ Faire revenir ces petits légumes dans une sauteuse avec le reste d'huile d'olive, des épices à couscous et du sel.

7/ Quand ils sont dorés, les ajouter à la viande. Prendre une louche de sauce de cuisson pour déglacer la sauteuse. Reverser le tout dans la cocotte.

8/ Cuire à feu doux pendant 30 minutes. La sauce ne doit pas être trop épaisse, elle doit juste couvrir et napper les légumes et la viande.

9/ Rajouter les pommes de terre (avec la peau si possible, coupées en deux si besoin). Vérifier l'assaisonnement et poursuivre la cuisson pendant 45 min.

10/ Servir avec un peu de persil hâché.

Posté par cdugateau à 08:15 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 mars 2015

Ma solution Tartes & Quiches

Quiche aux deux saumons et aux deux légumes pâte au fromage blanc (2)

Je ne suis plus vraiment au régime, mais j'essaie toutefois de garder les bonnes habitudes alimentaires que celui-ci m'a apportées. A savoir, je fais attention aux matières grasses que je consomme : je me délecte de ma tartine pain/beurre le matin ou d'une cuillère d'huile d'olive ramenée d'Italie par mon pacsou sur mes pâtes et je fais la chasse à toutes les matières grasses cachées dans les plats cuisinés. A ce titre, je crois avoir définitivement banni de ma cuisine les rouleaux de fonds de pâte du commerce.

Je n'ai pas plus de temps par ailleurs donc il y a forcément moins de quiches et de tartes dans mes menus. Tant pis, cela me pousse à repenser mes dîners. Quiches et tartes salées n'ont cependant pas complètement disparu de ma table grâce à une recette de pâte au fromage blanc trouvée sur le net (et aussitôt griffonée sur un bout de papier, donc je n'ai pas la source exacte, n'hésitez pas à vous signaler). Outre les considérations caloriques, cette pâte est souple et extrêment facile à travailler, elle ne se rétracte pas à la cuisson et je lui trouve bon goût, elle est bien moelleuse.

J'ai aussi concocté un appareil à quiche, lui aussi au fromage blanc 0%, il n'y a donc pas un gramme de beurre dans ce plat. Ici je vous propose en exemple une quiche aux deux saumons et aux deux légumes mais les variantes sont infinies.

Quiche aux deux saumons et aux deux légumes pâte au fromage blanc (1)

 Ingrédients pour une pâte :

200g de farine

1 oeuf

100g de fromage blanc 0% m.g.

1 càc rase de sel

1/ Mettre tous les ingrédients dans le bot du robot muni du crochet pétrisseur.

2/ Pétrir jusqu'à obtenir une boule homogène.

3/ Filmer et réserver au réfrigérateur jusqu'à utilisation.

Ingrédients pour l'appareil à quiche :

4 oeufs

25 cl de lait

100g de fromage blanc 0% m.g.

1 càs de farine tamisée

se, poivre.

1/ Battre les oeufs.

2/ Ajouter le lait et le fromage blanc, mélanger.

3/ Bien tamiser la farine pour éviter les grumeaux. Incorporer au mélange précédent.

4/ Assaisonner, réserver.

Quiche aux deux saumons et aux deux légumes pâte au fromage blanc (3)

Pour une quiche aux deux saumons et aux deux légumes (6 pers) :

1 pâte

1 appareil à quiche

2 pavés de saumon frais sans la peau, coupés en lanières

4 tranches de saumon fumé en lanières

un peu d'épinards cuits

un peu de brocolis cuits

1/ Préchauffer le four à 210°C. Beurrer et fariner un moule à tarte, le foncer de la pâte.

2/ Répartir dessus les légumes et les poissons et verser l'appareil à quiche.

3/ Enfourner 25 min à 210°C.

4/ Sortir la tarte du four et laisser reposer quelques minutes avant de déguster.

Quiche aux deux saumons et aux deux légumes pâte au fromage blanc (4)

Posté par cdugateau à 08:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 mars 2015

Cookie Dough Crème Brûlée

Cookie dough crème brûlée (3)Cookie dough crème brûlée (12)

Je vous avais promis un dessert de la saint Valentin à tomber, et qui impliquerait de la pâte à cookie. Le voilà : Cookie Dough Crème Brûlée, en anglais dans le texte.

L'auteure de cette recette pense que c'est le grand nombre d'accents qui fait le délice de ce dessert. C'est normal, elle est américaine ! Mais je me dis qu'il n'y avait qu'une américaine pour penser à glisser de la pâte à cookie sous la crème à la vanille d'une crème brûlée.

Cookie dough crème brûlée (14)

La caramélisation au chalumeau fait fondre le chocolat et rend la pâte à cookie tiède et tendre (bref délicieuse !). Après cette étape, qu'il plaît toujours à mon pacsou de réaliser (je ne sais pas si c'est l'idée du dessert à venir ou le fait de jouer avec le chalumeau et de cuire son dîner à la flamme ...), il ne reste qu'à attaquer à la petite cuillère. Il faut alors s'appliquer à prélever en même temps les trois couches et textures : cookie + crème vanille + croûte croustillante.

Cookie dough crème brûlée (15)

Ingrédients pour 2 personnes :

Pour la crème :

180 ml crème liquide entière

2 jaunes d'oeufs

2 càs de sucre en poudre

1 pincée de poudre de vanille

cassonade

Pour la pâte à cookies :

55 g de beurre à température ambiante

2 càs de sucre en poudre

55 g de cassonade

2 càs de crème ou de lait

1 pincée de poudre de vanille

70 g de farine

1 pincée de sel

2 càs de pépites de chocolat noir

1/ Préparer la crème à la vanille : dans une casserole, chauffer la crème  jusqu'à ce que cela fume, sans toutefois porter à ébullition. Dans un bol, mélanger les jaunes d'oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la crème chaude, petit à petit, en remuant. Ajouter la vanille et mélanger. Laisser revenir à température ambiante puis entreposer au réfrigérateur au moins 1 heure.

2/ Préparer la pâte à cookies : dans le bol d'un robot (ou à la main avec un fouet), battre ensemble le beurre et les sucres jusqu'à ce que le mélange soit crémeux. Ajouter le lait et la vanille, mélanger. Ajouter la farine et le sel, mélanger. La préparation doit être homogène. Terminer par l'ajout des pépites de chocolat.

3/ Répartir la pâte à cookies dans le fond de deux ramequins. Verser la crème à la vanille par dessus.

4/ Préchauffer le four à 150°C. Déposer les ramequins dans un plat. Le remplir d'eau jusqu'à mi-hauteur des ramequins. Enfourner pour 25 minutes (la crème doit être tout juste prise, encore légèrement tremblotante au centre). Après cuisson, retirer les ramequins de l'eau chaude. Laisser revenir à température ambiante puis entreposer au réfrigérateur au moins 3 heures.

5/ Au moment de servir, recouvrir les crème d'une couche de cassonade. Caraméliser à l'aide d'un chalumeau.

Cookie dough crème brûlée (18)

Posté par cdugateau à 09:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,