Le Dessert du Dimanche

13 juillet 2014

Mac&Cheese Muffins

 Muffins Mac&Cheese (2)Muffins Mac&Cheese (3)

Mac & Cheese, cela pourrait être le nom d'une série policière des années 80, mais nous sommes sur un blog culinaire ici !

Comprennez donc "macaroni et fromage" : une spécialité américaine, dont j'ai pris au connaissance pour la première fois par l'intermédiaire de séries TV (c'est le plat préféré de Haley dans One Tree Hill ... je perds toute crédibilité là non ?! ... je pourrais ajouter que j'ai l'intégrale de la série en DVD ... bref ...).

Autant vous dire tout de suite que c'est à tomber et hyper régréssif (forcément, des pâtes et du fromage !) que ce soit dans sa version gratinée ou non.

Récemment j'ai découvert, grâce à Made in Cooking, la version muffins de ce plat, et elle bat toutes les autres. On pourrait se dire que c'est le même plat avec une présentation mini et plus jolie mais ce serait faire erreur ! Les macaroni se tiennent mieux qu'en gratin et on goûte un agréable mélange de texture (le croquant, le crémeux) à chaque bouchée.

Je le recommande pour cet été comme l'accompagnement idéal de vos barbecue ou de vos plats de charcuterie. Ca change un peu et le succès est garanti auprès des grands comme des petits.

 Muffins Mac&Cheese (7)

 Ingrédients pour 6 muffins :

200g de macaroni ou de coquillettes

1 càs de beurre

1 oeuf

200 ml de lait

150g du fromage fouetté de Mme Loïc aux herbes (ou autre fromage similaire)

2 grosses poignées de fromage râpé

de la chapelure

de l'huile d'olive

sel, muscade & ciboulette 

1/ Dans une casserole d'eau salée bouillante, cuire les macaroni mais abaisser de deux minutes le temps de cuisson préconisé par le fabriquant.

2/ Egoutter, ajouter le beurre et mélanger.

3/ Dans un bol, battre légérement l'oeuf à la fourchette et l'incorporer à la préparation précédente.

4/ Ajouter le fromage fouetté et une pincée de noix de muscade, puis mélanger.

5/ Ajouter le lait, la moitié du fromage râpé et la ciboulette puis mélanger à nouveau.

6/ Répartir cette préparation dans 6 moules à muffins (assez gros) en silicone.

7/ Parsemer du reste de fromage râpé, de chapelure, et arroser d'un filet d'huile d'olive.

8/ Enfourner pour 30 minutes.

9/ Servir immédiatement.

Posté par cdugateau à 08:30 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , ,


06 juillet 2014

Pain perdu

Pain perdu (10)

 Ce n'est pas souvent, même pour ainsi dire jamais, que je fais du pain perdu à la maison : le pain est toujours boulotté bien avant d'être rassis et je ne conçois pas de laisser une bonne baguette ou une brioche de côté juste dans le but de réaliser un dessert, aussi bon soit-il ! Après tout, si nos grand-mères réalisaient souvent ce dessert, c'était pour recycler plutôt que jeter et il ne leur serait sans doute pas venu à l'idée de "gâcher" de bons produits exprès.

J'étais quand même bien contente le jour où mon pacsou a acheté une baguette de pain alors que j'en avais moi-même déjà acheté une. Nous sommes gourmands de pain mais pas au point d'en manger deux baguettes en une journée, et lorsqu'il est devenu trop difficile à manger au p'tit déj, je n'ai pas mis longtemps à décider de faire du pain perdu pour le dessert. 

C'est un dessert qu'il est facile de réaliser sans l'avoir décidé longtemps à l'avance : peu d'ingrédients que l'on a toujours en stock en général. Bon, je suis quand même ressortie exprès pour acheter des framboises, pour la touche fruitée et colorée !

Mon "astuce" : je laisse le pain tremper dans le mélange oeufs + sucre + lait pendant assez longtemps, afin qu'il absorde tout le liquide, le résultat est vraiment hyper moelleux.

 Pain perdu (7)Pain perdu (5)

Ingrédients pour 2 personnes :

6 tranches de pain rassis, d'1 cm d'épaisse

1 oeuf

3 càs de sucre en poudre

10 cl de lait

1 pincée de sel

du beurre pour la cuisson

125 g de framboises

1/ Dans un plat creux et assez large (type assiette creuse), battre légèrement les oeufs. Ajouter le lait, le sucre, une pincée de sel, et mélanger.

2/ Déposer les tranches de pain dans ce plat. Réserver au réfrigérateur pendant une à deux heures (jusqu'à ce que tout le liquide ait été absorbé par le pain) en retournant les tranches de temps en temps.

3/ Sortir le pain du frigo quelques minutes avant de préparer le dessert afin que les tranches de pain reviennent à température ambiante.

4/ Faire fondre le beurre dans une poêle. Faire revenir les tranches de pain de chaque côté. Arrêter la cuisson lorsque le pain est bien doré de chaque côté.

5/ Saupoudrer de sucre glace, accompagner et framboises fraîches, et servir aussitôt.

Posté par cdugateau à 09:30 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

29 juin 2014

Tiramisù Vanille-Fraises aux Biscuits Roses de Reims (et non, ce n'est pas une Charlotte !)

Tiramisù aux fraises (1)

Je vais commencer par la fin de l'histoire : j'ai essayé de présenter mon tiamisù comme une charlotte. Mauvaise idée. Cinq minutes après sa sortie du réfrigérateur (ouf, j'avais eu le temps de prendre quelques jolis clichés), mon dessert a commencé à s'affaiser. Donc, un plat creux, c'est mieux !

Reprenons au début  : j'avais un paquet de biscuits roses à écouler. Petits biscuits que je trouve absolument sans intérêt, à part imbibés de sirop pour un tiramisù ou une charlotte. Et même là, à part une couleur plus jolie et girly, il n'y a pas grand chose qui les distingue de classiques biscuits à la cuillère.

Bref, j'ai fait un tiramisù. Aux fraises parce que c'est la saison. Et ultra vanillé parce que j'aime cette association crème au mascarpone vanillée + fraises qui me rappelle le goût des glaces à l'italienne que je commande tout le temps en vacances.

Tiramisù aux fraises (2)

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

Entre 15 et 20 biscuits roses de Reims (ça dépendra de la forme du plat)

500g de fraises

2 càs de rhum blanc

8 càs de sirop de Cannes

2 gros oeufs

75g de sucre en poudre

250g de mascarpone

1/ Séparer les blancs des jaunes d'oeufs. Monter les blancs en neige et réserver.

2/ Dans un autre saladier, battre les jaunes et le sucre jusqu'à ce que le mélange épaississe et devienne jaune pâle. Incorporer le mascarpone, mélanger à nouveau.

3/ A l'aide d'une maryse, incorporer délicatement les blancs à la préparation précédente. Réserver.

4/ Dans une assiette creuse, mélanger le sirop de Cannes et le rhum. Tremper les biscuits un par un dans ce sirop pendant quelques secondes pour les humidifier et les disposer au fond d'un plat (pour moi circulaire de diamètre 20 cm).

5/ Rincer les fraises. Sélectionner les plus jolies et celles d'une bonne taille pour les couper en deux et les disposer sur le pourtout du plat (face coupée vers l'extérieur).

6/ A l'aide d'une cuillère, verser la moitié du mélange au mascarpone sur les biscuits. Emincer le reste de fraises et les répartir sur la crème. Recouvrir du reste de crème au mascarpone.

7/ Former une dernière couche de biscuits roses imbibés.

8/ Avant de servir placer au réfrigérateur au moins une nuit, 24h pour moi !

Tiramisù aux fraises (3)

Posté par cdugateau à 08:26 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 juin 2014

Sandwich toute Saison, au pain polaire et au saumon

Pain polaire (2)

J'en profite que nous sommes officiellement en été pour vous proposer une recette de pain et de sandwich. Un de mes préférés est le sandwich suédois au saumon et rien qu'au saumon (donc toute saison). D'une simplicité enfantine dans la composition - pain polaire, cream cheese et saumon fumé - on ne le trouve pas assez facilement à mon goût dans les boulangeries. Il y a quelques années j'habitais en face d'une boulangerie qui en proposait de très bons, très généreusement garnis de saumon (miam !) et j'allais m'en acheter un tous les mercredis midi (avec une part de flan, mais chuuuttt ...), puis ils ont changé la recette, mis moins de saumon, ajouté des tomates et de la salade, et ce n'était plus vraiment pareil. Depuis j'ai testé avec les pains polaires du commerce, mais ça dépanne, sans plus. Bref, j'étais en manque, jusqu'à ce que je décide d'en faire maison.

Parce que c'est facile ! Pour le pétrissage, le robot s'occupe de tout. Puis oubliez votre pâte 2 heures sous un radiateur ou sous une fenêtre ensoleillée. Pour la cuisson, comme c'est un pain plat, c'est à la poêle que ça se passe et ce n'est pas plus compliqué que de faire des crêpes.

Pain polaire (15)

 Pour 6 pains polaires plats ou 4 un peu plus épais :

250 g de farine ordinaire

1 sachet de levure de boulanger déshydratée

12 cl d'eau

40 g de crème fraîche épaisse

1/2 càc de sucre en poudre

1/2 càc de sel fin

1/ Déposer tous les ingrédients dans le bol du robot.

2/ Mélanger puis pétrir (vitesse 1) jusqu'à obtenir une boule de consistance homogène et souple (ajouter un peu d'eau si nécessaire).

3/ Laisser la pâte reposer 2 heures à température ambiante ou à proximité d'une source de chaleur (radiateur, fenêtre) (attention ça ne doit pas chauffer trop fort au risque de tuer les levures).

4/ Après 2 heures, étaler la pâte sur un plan de travail fariné sur une épaisseur de 0,5 cm.

5/ En fonction, découper 4 cercles à l'aide d'un bol. (J'ai réussi à en faire deux autres avec les chutes).

6/ Piquer les pains avec une fourchette.

7/ Les recouvrir d'un torchon et laisser reposer 30 minutes.

8/ Faire chauffer une poêle sans matière grasse.

9/ Déposer dedans un cercle de pâte, face trouée en dessous de manière à pouvoir piquer la face visible à la fourchette. Laisser cuire jusqu'à coloration. Retourner le pain et laisser cuire jusqu'à coloration.

10/ Recommencer avec les autres pains.

Pain polaire (5)

Source : Chef Nini

Posté par cdugateau à 08:35 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 juin 2014

Carrot Cake aux noix de Pécan

Carott Cake aux noix de pécan (2)

J'ai eu envie de réaliser ce Carrot Cake aux alentours de Pâques, un hommage aux lapins sans doute ...

Pâques est passé depuis quelques semaines, mais ce dessert n'ayant pas une forme de lapin et n'étant pas décoré d'oreilles de lapins en pâte à sucre ou autres cochoncetés (tout ce qui me donne envie de ne PAS manger de dessert), il ne me semble pas délirant de vous en proposer la recette dès maintenant.

Surtout qu'il serait dommage de passer à côté. C'est vraiment le plus réussi des carrot cakes que j'ai pu tester, et la preuve en est qu'il est le premier à arriver jusqu'à mon blog. C'est une recette vue sur le blog de Clotilde Dussoulier (Chocolate & Zucchini) et née sous la spatule de Julie Andrieu (le nom de ces deux femmes est un gage de fiabilité et de qualité).

Au rendu c'est un gâteau super moelleux mais légèrement croquant grâce aux noix de pécan, qui goûte doucement les épices.

Je partage avec vous une petite astuce, j'ai passé les carottes au mixeur plutôt que de les râper. C'est bien plus efficace.

Carott Cake aux noix de pécan (7)

Ingrédients pour un gâteau (6 à 8 parts) :

175g de sucre de canne

3 gros oeufs

120 ml d'huile de noix

500g de carottes épluchées et mixées

130g de farine ordinaire

80g de maïzena

1+1/2 càc de levure chimique

1 càc de quatre-épices

1/2 càc de sel

125 g de noix de pécan grossièrement hâchées

1/ Graisser un moule (à cake, ou pour moi un moule pyrex ovale) et préchauffer le four à 160°C.

2/ Dans un grand saladier, fouetter le sucre et les oeufs. Ajouter l'huile de noix, fouetter à nouveau. Incorporer les carottes et mélanger.

3/ Dans un autre saladier, mélanger les ingrédients secs (farine, maïzena, levure, épices, sel et noix).

4/ Incorporer les ingrédients secs aux ingrédients humides à l'aide d'une spatule. Il ne faut pas trop travailler la pâte.

5/ Verser la préparation dans le moule et enfourner une heure. Vérifier la cuisson par le test du couteau (planté au centre il doit en ressortir propre).

6/ Laisser refroidir avant de servir.

Carott Cake aux noix de pécan (9)

Posté par cdugateau à 08:15 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,



01 juin 2014

Tartes Asperges + Pommes de Terre + Fromages

Tarte aux asperges Jamie O (3)Tarte aux asperges Jamie O (10)

 C'est la saison des asperges, et je dois vous avouer que c'est un légume dont je ne raffole pas particulièrement. Je ne les déteste pas non plus mais je n'ai pas l'idée d'en acheter ou d'en commander au restaurant telles qu'on les sert le plus souvent (avec une sauce vinaigrette ou au beurre blanc, ou à la flamande).

Après avoir réalisée cette tarte salée de Jamie Oliver je me dis que je n'avais sûrement pas encore trouvé le mode de préparation qui me convienne. Au final c'est un légume que je connais très mal et il faudra que j'y revienne. La cuisine est un long apprentissage, sans fin, c'est ce que j'aime !

Cette tarte est très printanière. Pour la tenue et pour le goût, c'est vraiment une grande idée que d'incorporer de la purée de pommes de terre maison à un appareil à tarte.

 Tarte aux asperges Jamie O (8)Tarte aux asperges Jamie O (1)

Ingrédients pour 4 personnes  :

500g de pommes de terre à purée

sel, poivre

noix de muscade

500g d'asperges, les bases ligneuses retirées

un rouleau de pâte brisée

2 grosses poignées d'un mélange de fromages râpés (emmenthal, cheddar, mozza par exemple)

3 gros oeufs

25 cl de crème fraîche épaisse

1/ Eplucher les pommes de terres, les couper en gros morceaux, les mettre à cuire une vingtaine de minutes dans une casserole d'eau froide salée. Pendant ce temps, faire blanchir les asperges dans une casserole d'eau bouillante salée pendant 4 minutes avant de les égoutter dans une passoire.

2/ Préchauffer le four à 190°C. Beurrer et fariner un moule à tarte, y étaler le rouleau de pâte brisée. En feuilleter le fond à l'aide d'une fourchette.

3/ Quand les pommes de terre sont cuites, les écraser grossièrement à la fourchette. Ajouter le mélange de fromages et mélanger. Dans un autre saladier, mélanger les oeufs avec la crème. Réunir les deux préparations. Saler, poivrer et assaisonner de noix de muscade au goût. Etaler ce mélange sur la pâte brisée.

4/ Disposer les asperges sur le mélange à base de pommes de terre puis enfourner pour une vingtaine de minutes.

5/ Servir seul ou avec une salade.

25 mai 2014

Ma meilleure façon de manger des Fraises

Fraises au citron vert (1)

Me revoilà !

Tout d'abord, merci à tous et toutes de vos réponses à mon dernier post. Je ne suis donc pas la seule à me poser des questions autour de mon blog. C'est très agréable de pouvoir échanger ses doutes, ça remonte le moral et ça donne envie d'avancer, quitte à lever un peu le pied pour ne pas se laisser submergé.

C'est bien ce que j'ai l'intention de faire, d'autant plus que, depuis notre acquisition, je prends du plaisir à bien m'occuper de ma maison et de mon jardin, et que ça prend du temps :-) 

Fraises au citron vert (2)

Je vous propose donc dès maintenant une recette qui n'en est pas une mais qui est à mon avis la meilleure façon de manger des fraises. 

Fraises au citron vert (4)

Ah les fraises, mon péché mignon en cette saison ! Je les adore en tartes avec crème pâtissière ou chocolat blanc, en fraisier, en tiramisù, en glace même, avec juste du sucre ou avec de la chantilly, mais s'il devait n'en rester qu'une (manière de les préparer) ce serait au citron vert et sucre de cannes.

Fraises au citron vert (5)

En avant pour les instructions :

1/ Laver, équeuter et couper les fraises. Les déposer dans un saladier.

2/ Rincer et zester un ou des citrons verts (à vous de voir, en fonction de votre goût, chez moi c'est 1 citron vert pour 250g de fraises), puis les presser.Ajouter le zeste et le jus aux fraises.

3/ "Arroser" de sucre de cannes (à la louche, je n'ai jamais mesuré) puis réservé au frais.

4/ Bien sûr, préparées ainsi, ces fraises accompagnent très bien une tranche de brioche, une part de savarin imbibée de rhum, ou n'importe quel gâteau de voyage.

Fraises au citron vert (6)

Ca fait beaucoup de photos pour une si petite recette mais j'ai eu envie de me faire plaisir avec mon nouvel objectif macro :-)

 

Posté par cdugateau à 09:06 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 avril 2014

Bloggueuses, cuisinez-vous jamais deux fois la même chose ?! Et un best-of !

J'appuie encore une fois sur le bouton pause de mon blog. Internet me sera coupé dans quelques jours à l'occasion de mon déménagement et quand reviendra-t-il ? Vite je l'espère. D'un autre côté, je ne suis pas mécontente de m'arrêter de blogguer pendant quelques semaines.

Mousse au chocolat à la fève tonka (2)Tarte au potiron et jambon italien (8)

Mousse au chocolat légère / Tarte au potiron

Je n'ai même pas de dernière recette à vous proposer avant de partir, je n'ai plus rien en stock à publier. A cause des cartons, du boulot, ... mais en fait non, ce n'est pas la vraie raison ... J'adore cet espace de création et d'échange qu'est mon blog, mais n'est-ce pas un peu une dictature ?

Avoir un blog culinaire, est-ce se forcer à toujours avoir son appareil photo à côté de sa spatule ? Est-ce manger froid parce que l'on a envie de prendre une belle photo et d'utiliser toutes les possibilités qu'offre l'appareil photo hors de prix que l'on s'est payé juste pour blogger ? Est-ce ne jamais cuisiner deux fois la même chose afin d'avoir toujours de nouvelles recettes à proposer aux lecteurs et lectrices qui s'aventurent sur nos pages ? Est-ce s'obliger à ne pas se lever trop tard chaque dimanche pour avoir le temps de cuisiner quelque chose de nouveau, de le photographier, de rédiger un article, de le poster et de répondre à chacun des commentaires postés depuis une semaine afin de continuer à avoir de la visite ? Tout en n'oubliant pas qu'il faudra en parallèle faire le ménage, un peu de sport, et préparer la semaine de travail à venir. Et je n'ai même pas encore d'enfant !

Salidou et crêpes (10)Roses aux noix (20)

Les crêpes de ma grand-mère / Les roses aux noix

Muffins comme chez Starbuck (6)Crumble rhubarbe-framboises-spéculoos (10)

Muffins au chocolat comme chez Starbucks / Crumble aux fruits

J'étais très prolixe lorsque j'ai créé cet espace il y a quelques années. Je postais 2 à 3 recettes par semaine et je me demande aujourd'hui comment j'y arrivais. Ah si je sais, je n'avais pas de vrai travail :-) et je ne m'intéressais pas tant à la qualité de mes photos. J'étais un peu plus jeune que maintenant, fraîchement en couple, je n'avais pas encore mes recettes à moi (les classiques, les préférées, celles qui reviennent régulièrement), je n'avais d'autre choix que d'innover et tester, et j'avais envie d'épater mon chéri à la cuisine. C'est toujours le cas mais aujourd'hui je l'entends plutôt me dire "tu pourrais refaire ce tiramisù ou ce crumble ?", quand moi je pense "non, il faut un autre dessert car celui-ci est déjà sur le blog" ...

Cependant, pas question pour moi d'arrêter ce blog qui me pousse tout de même à innover et à m'améliorer en cuisine, qui reste définitivement une grande passion ! Il s'agit seulement de trouver le juste milieu. Et je me permets de vous demander, mais comment faites vous ?

Crèmes brûlées aux Carambars (9)Soupe de petits paris et pain Irlandais (16)

Crèmes brûléesVelouté de champignons de la mère Poulard

Allez j'y vais ! Et n'hésitez pas à cliquer sur les recettes et photos qui ponctuent cette petite réflexion. Ce sont mes classiques, ces recettes publiées un jour sur le blog et que l'on n'a pas oublié à la maison, qui reviennent à notre table plusieurs fois par an, celles qui me définissent le mieux finalement.

Et les vôtres ?

A bientôt !

Tarte au citron de maman (8)

La tarte au citron de Maman

Pad thaï (3)Tarte fine champignons gorgonzola (26)

Pad thaï / Tarte fine champignons et gorgonzola

Tarte aux champignons et aux noix (1)Ficelles saumon+tomates+curry (10)

Tarte aux champignons et aux noix / Ficelles saumon + curry

Posté par cdugateau à 07:17 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags :

13 avril 2014

Crèmes au ... Chocolat ! Parce que c'est bientôt Pâques

 Crème au chocolat de Felder (2)Crème au chocolat de Felder (17)

Dans un mois, mon blog aura trois ans. Et je n'ai jamais pensé à lui souhaiter son anniversaire, oups ! ... Je pense qu'il ne m'en veut pas trop... Il y a peu de chances que j'y pense cette année encore. Je déménage dans une dizaine de jours, j'en suis ravie mais dans le même temps je me pose la question de savoir combien de temps je vais rester sans internet dans ma nouvelle maison ...

En quelques chiffres (nombres pour être exact, c'est la prof de maths qui parle là !), mon blog est aujourd'hui un recueil de plus de 200 recettes, dont la moitié environ de recettes sucrées (donc la moitié de recettes salées, je sais, j'ai très mal choisi le nom de mon blog :-) et plus d'une trentaine de posts qui vous parlent de chocolat. A croire que j'adore ça. C'est sûr en fait ;-)

Si vous êtes en rade d'une idée de dessert pour le week-end prochain, n'hésitez pas à cliquer ICI pour les consulter.

Ou à vous laisser tenter par la recette toute simple mais complètement addictive que je vous propose aujourd'hui, vue sur le blog C'est ma fournée, et née sous la spatule de Christophe Felder.

Certains peuvent comparer ces petites crèmes à des danettes, mais je ne suis pas du tout d'accord, elles ont plus de tenue et d'onctuosité et ce n'en est que meilleur. Et je vous dit tout ça sans vouloir jouer les donneuses de leçons ; ces crèmes au chocolat du commerce j'en achète pratiquement toutes les semaines. Parce que comme l'indique le nom de mon blog (peut-être pas si mal choisi finalement), je ne fais de desserts que le dimanche. 

Crème au chocolat de Felder (10)Crème au chocolat de Felder (9)

Ingrédients pour 4 personnes :

3 jaunes d'oeufs

120g de chocolat à 70%

15 cl de crème liquide entière

15 cl de lait entier

30 g de sucre en poudre

1/ Concasser le chocolat dans un saladier.

2/ Préparer une crème anglaise : Dans un autre saladier, battre légèrement les oeufs à la fourchette. Y ajouter le sucre et mélanger pour homogénéiser mais sans blanchir. Verser le lait et la crème dans une casserole et porter à ébullition. Lorsque le mélange lait/crème est chaud, le verser sur le mélange oeufs/sucre tout en remuant avec une spatule en bois. Reverser le mélange dans la casserole, faire chauffer sur feu doux sans laisser bouillir (attention, il y a peu de matière et cela peut arriver très vite). La crème anglaise est prête lorsqu'elle nappe la spatule, un trait qui y est fait au doigt doit rester visible sans coulure).

3/ En 4 à 5 fois, verser la crème anglaise chaude sur le chocolat, en mélangeant entre chaque ajout.

4/ Mixer le tout au mixeur plongeant pour obtenir une texture plus lisse et onctueuse (mais difficile de ne pas incorporer de bulles d'air, car le mixeur dépasse du mélange, j'essaierai au blender la prochaine fois ...)

5/ Répartir la préparation dans 4 petits pots, filmer et conserver au réfrigérateur jusqu'à dégustation (au moins 2h, pour moi c'était 6h et c'était parfait).

 

Posté par cdugateau à 08:42 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 avril 2014

Printemps ! Radiatori à la crème de Roquette et Pistaches

 Radiatori au pesto de roquettes et pistaches (3)

Entre mes lasagnes au saumon dernièrement et ce joli plat de pâtes tout en verdure pour célébrer l'arrivée du printemps, on se surpasse question pasta à la maison en ce moment. Il faut dire qu'avoir un pacsou qui s'entraîne pour le marathon et qui est toujours en demande de sucres lents pousse à se surpasser et à se renouveller dans ce domaine.

Merci à mon pacsou, qui connaît mes goûts et ma passion pour la cuisine, d'avoir eu cette jolie petite idée de m'offrir des pâtes de formes originales en cadeau bonus à Noël dernier.

Ces pâtes que vous voyez sur les photos portent le doux nom de radiatori et ces jolies rainures me criaient tout simplement "sauce, sauce, sauce !!!". J'ai sublimé mon cadeau avec la crème de roquette et pistaches vue chez côté soleil.

Ultra savoureux, et même sans protéine (oui c'est un autre impératif quand on cuisine pour un coureur) mon pacsou a adoré. Moi j'ai adoré réaliser ce plat à 4 mains à ses côtés. Il s'est chargé de réaliser la crème de roquette au blender et son conseil : "ne pas hésiter sur la crème qui masque l'amertume de la roquette tout en préservant son goût".

Radiatori au pesto de roquettes et pistaches (7)

Ingrédients pour 4 personnes :

500g de radiatori

100g de roquette

40g de pistaches décortiquées et non salées

40g de pignons de pins

25 cl de crème liquide

1 pincée de piment d'espelette

sel et poivre au goût

1/ Dans une poêle, faire griller à sec la moitié des pistaches et la moitié des pignons de pin. Réserver.

2/ Porter un grand faitout d'eau salée à ébullition. Cuire les radiatori selon les instructions du fabricant. Les pâtes doivent être al dente, réserver un verre de l'eau de cuisson.

3/ Pendant ce temps, réaliser la crème de roquette. Déposer dans le bol du blender la roquette, la crème, le reste des pistaches et le reste des pignons. Mixer. Saler et poivrer au goût, sans oublier d'assaisonner au piment d'espelette. Mixer à nouveau.

4/ Egoutter les pâtes, les remettre dans le faitout encore chaud. Ajouter la sauce et mélanger. Verser un peu d'eau de cuisson si les pâtes semblent trop sèches.

5/ Verser dans les assiettes, décorer de pistaches et de pignons, déguster.

Radiatori au pesto de roquettes et pistaches (11)

Posté par cdugateau à 08:45 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,



Fin »